assurance incendie
Assurance

Comment fonctionne une assurance incendie ?

Les accidents domestiques dus aux incendies font partie des plus meurtriers. En effet, chaque année, ce sont des centaines de personnes qui perdent la vie. Afin que vous soyez couvert en cas de dommage, l’assurance habitation prend en compte les incendies. Celle-ci est obligatoire pour les locataires et recommandée aux propriétaires.

Que couvre l’assurance incendie ?

L’assurance incendie couvre les biens immobiliers qui sont sur place lors du sinistre. Il peut s’agir de meubles, de vêtements, d’appareils électroniques, ou d’équipements électroménagers. Notez que les éléments comme les bijoux et les tableaux seront garantis pour une somme limitée. Si vous avez affaire à la compagnie d’assurance BW finances, le montant du remboursement sera défini dans les conditions générales de votre offre.

Il peut arriver que l’incendie soit causé par un équipement défectueux. Dans ce cas, son remplacement devra être pris en charge par l’assurance dommages électrique.

Comment fonctionne la procédure d’indemnisation ?

Lorsque vous êtes victime d’un incendie, vous disposez de cinq jours ouvrés afin de le déclarer. Pour cela, vous pouvez vous y prendre des manières suivantes :

  • Par courrier recommandé ;
  • En ligne sur le site de l’assureur ;
  • Par téléphone.

D’autres modes peuvent être acceptés par votre assureur. Pour les connaître, le mieux est de lui poser la question. Veillez également à conserver autant de preuves des dommages que nécessaire. Cela facilitera l’estimation du remboursement. Pour plus de sécurité, ne jetez pas les objets abîmés. Notez que dans certains cas, la présentation de justificatifs des biens est requise.

Le montant des dommages sera ensuite établi par l’assureur et l’assuré. Toutefois, s’ils ne tombent pas d’accord, la présence d’un expert d’assurances sera requise. Il se déplacera sur les lieux du sinistre afin de constater les dégâts. Les frais de l’expert sont partagés entre l’assureur et l’assuré. Après son intervention, il peut arriver que les deux parties ne soient toujours pas d’accord. Dans ce cas, il convient de contacter un médiateur d’assurance. Autrement, vous pouvez saisir la justice.

Le calcul de l’indemnisation sera effectué en tenant compte de la vétusté de vos biens.

Quelles sont les obligations de l’assuré ?

Afin de jouir d’une indemnisation en cas de sinistre, vous devez mettre en place certaines mesures. En effet, elles permettront de limiter les risques d’incendie. Que vous soyez locataire ou propriétaire, voici les règles à suivre :

  • Disposer d’un détecteur de fumée : Depuis quelques années, tous les logements doivent en être équipés. L’achat du détecteur incombe au propriétaire des lieux. Celui-ci devra le notifier à l’assureur ;
  • Le ramonage : Selon le règlement sanitaire départemental, un ramonage des conduits doit être effectué deux fois par an. Cette intervention incombe au locataire. Notez que le ramonage inclut les cheminées. Elles prennent aussi en compte les conduits par lesquels s’échappent les fumées du gaz et du fioul ;
  • Le débroussaillage : Le propriétaire doit réaliser un débroussaillage aux abords de sa propriété. Selon les risques, les limites peuvent être de 200 mètres. Il arrive des cas où le propriétaire est incapable de débroussailler. Dès lors, la municipalité peut s’en charger.

Aujourd’hui, de plus en plus de contrats prévoient des pénalités si vous ne les respectez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *